Menü

Peur des aiguilles chez les enfants - pas de problème avec la fermeture de plaie sans couture

Lorsque les enfants courent et jouent, des blessures ou des plaies peuvent rapidement survenir.
Peur des aiguilles chez les enfants - pas de problème avec la fermeture de plaie sans couture

Peur des aiguilles chez les enfants - pas de problème avec la fermeture de plaie sans couture

 

Selon le type et la taille de la plaie, un traitement approprié de la plaie en résulte. Pour les plaies superficielles telles que des abrasions, un pansement suffit la plupart du temps, pour favoriser une cicatrisation optimale. Si cependant des blessures plus profondes apparaissent, le pansement ne peut pas offrir une protection adéquate. Par conséquent, il est souvent fait appel à la couture avec fils dans le cas d’une lacération ou d’une coupure. En outre, les blessures post-opératoires exigent souvent cette technique de fermeture. Le matériel de suture doit être stérile dans tous les cas. En fonction de l'emplacement et la taille de la plaie à traiter, différentes tailles de fil sont disponibles. Lorsque le matériel de suture approprié a été sélectionné, la plaie peut être fermée sous anesthésie. Une blessure post-opératoire est souvent douloureuse et nécessite lors de la fermeture une anesthésie. Pour les enfants, cette technique est généralement désagréable. Il est rare qu’ils ne souffrent pas d’une phobie de seringue ou même de la peur des aiguilles, si bien qu’ils sont soumis à un stress important pendant le traitement de la plaie.
Après quelques jours de cicatrisation de la plaie, les fils peuvent être enlevés. Étant donné que cette procédure peut être douloureuse, elle a lieu habituellement sous anesthésie. L'enfant ayant peur des aiguilles est alors de nouveau confronté à une seringue. Pour évité de tirer les fils, un matériel de suture absorbable peut être choisi. Dans ce cas, le matériau des fils se dégrade par lui-même dans le corps. Cependant, toutes les blessures ne permettent pas un traitement de la plaie avec des fils absorbables.

 

Alternatives à la fermeture de plaies avec fils

 

Lorsqu’un pansement ne peut pas suffisamment protéger la plaie, il existe des moyens autres que l’utilisation de matériel de suture sous forme de fil. Ils ont l'avantage que l'enfant ne doit pas subir la peur des aiguilles. La prise en charge post-opératoire pour les petites incisions chirurgicales peut très bien être réalisée avec un support de pansement (bande). La dite « bande de suture » maintient les bords de la peau, de sorte qu’après la cicatrisation de la plaie, seulement une fine cicatrice apparaît. L'application de cette bande est indolore pour l'enfant et est rapide. Les supports des pansements s’adaptent aux bords de la plaie par une tension produite par technique de collage. Il est important que les bandes de fermeture de la plaie ne se décollent pas avant la guérison, par exemple par l'humidité des blessures, autrement la cicatrisation des plaies peut être perturbée. Pour une meilleure protection, il est par conséquent souvent collé un film combiné sur les bandes de fermeture de la plaie. De cette façon, les blessures et les supports de pansement sont protégés de l’humidité ou d’autres influences extérieures. Cependant, une application correcte du support de pansement permet un traitement de plaie, sans aucune utilisation d’aiguille et de fil.
Une autre forme de traitement, qui a fait ses preuves est la fermeture de plaie avec une colle pour tissus. Pour des blessures légèrement plus grandes, il y a l’avantage qu’aucun grand pansement n’est nécessaire. La colle pour tissus peut être appliquée en douceur sur les bords adaptés de la plaie - au bout de quelques secondes, la colle est sèche. Ensuite, la colle pour tissus est appliquée en plusieurs couches de grande surface sur la peau, de sorte que les bords de la plaie tiennent bien.
Ainsi, une fermeture de la plaie sans l'utilisation de fil est possible - la cicatrisation peut commencer. Une fois que la plaie est refermée et que les bords de la peau ont poussé, l'adhésif tissulaire se dissout à nouveau sur la peau. Pour les plaies, qui sont exposées à des liquides corporels, qui sont très poilues ou qui se trouvent dans les zones des muqueuses, l'adhésif tissulaire est également approprié. Cependant, avant que l'adhésif tissulaire ne soit appliqué sur des corps très poilus, ceux-ci devront être rasés, pour assurer une meilleure adhérence.
Les thérapies de relaxation telles que l'hypnose ou la moxibustion peuvent aider à diminuer cette peur des aiguilles. Si une plaie post-opératoire est à redouter, les thérapies mentionnées ci-dessus peuvent préparer l'enfant à l'avance.

En règle générale, l'utilisation de fil n’est pas toujours à éviter. En cas d’une grande blessure de la peau, seule une couture peut favoriser une cicatrisation optimale. Au cas où on peut cependant se passer de fils, les bandes - rubans adhésifs ou la colle de tissus offre une bonne alternative pour le traitement des plaies chez les enfants.

Il est important que toute plaie ou blessure soit soignée avec expertise, afin que la cicatrisation soit optimale et qu’aucune grosse cicatrice ne reste par la suite.